<--- retour Biblio

 

 

 


Première personne -  Stephen Jourdain - 1990  



« L'éveil » est venu et il n'est rien resté de l'homme que j'étais jusqu'à ce que cette lame coupe net le fil de ma vie. Cette humanité-là a été consumée, anéantie, dans sa trame et dans son écume. Ce que j'appelais « mon esprit », que j'étais et pratiquais avec une rare ardeur, et ce moi pensant, voulant, qui en était l'habitant, et que je considérais comme le fin du fin, l'indépassable performance, en matière d'intériorité– Tout ceci a rejoint le néant des rêves que l'éveil foudroie. Et quelque chose d'entièrement neuf, de totalement inédit, est né. Et cette chose flamboyait comme Dieu. En fait, si j'élimine du mot tous les sens qui lui sont étrangers et le parasitent, je dois dire que j'avais bien affaire à Dieu et à ses feux inouïs… Ce qui venait de naître, de naître des cendres de l'homme, était Dieu. Quelle commotion, Dieu ! Quelle commotion que d'apercevoir le visage de Dieu ! Quelle commotion que d'apprendre que les traits divins sont ceux de l'homme !





Editions Les deux océans 19 rue du Val de Grâce, 75005 Paris tel : 01 46 33 68 19